Participez au programme Covid Stop Ensemble

©sosiukin/Adobe Stock

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France apporte son soutien par la mise en œuvre du plan d’actions Covid Stop Ensemble. Elle lance donc un appel à candidature qui s’adresse uniquement aux associations qui souhaitent intervenir dans le projet Covid Stop Ensemble afin de maximiser son efficacité.

Les acteurs de première ligne ont un rôle important à jouer auprès des populations de leur territoire, notamment les plus vulnérables  en mettant en œuvre des interventions avec des modalités ou une intensité qui varient selon les besoins repérés. C'est pourquoi l'ARS lance cet appel à candidature auprès des associations afin que ce plan d'actions soit le couvert possible. 

Les associations retenues seront conventionnées pour une durée d’un an. Elles bénéficieront par ailleurs de l’accompagnement de l’Agence, qui permet notamment de matériel donc l'attribution de matériel dont un kit de communication. Touts les acteurs bénéficient également de l'accès à des formations gratuites du CODES93 et à son nouveau module vaccination. 


 l’Ile-de-France fait face depuis le début de l’épidémie à des taux d’incidence du Covid et de positivité élevés. La crise du Covid met en visibilité et aggrave notamment les inégalités sociales et territoriales de santé. Les impacts socio-économiques, sanitaires (difficultés d’accès aux soins, aux droits sociaux et économiques, taux de surmortalité élevé, surexposition au stress, aux problèmes de santé mentale, …) de l’épidémie, notamment auprès des populations les plus défavorisées, ne sont plus à démontrer tant ils sont aujourd’hui bien documentés.

L'objectif principal de ce Plan d’actions Covid Stop Ensemble est donc freiner la propagation du virus et de ses nouveaux variants. Pour cela l'ARS souhaitent notamment renforcer les mesures de prévention  (gestes barrières, dépistages, vaccination…) mais aussi d'agir sur l’aggravation des inégalités sociales de santé.


Les axes spécifiques retenus par ce plan sont les suivants :

  • Renforcer, par la sensibilisation et l’information, l’appropriation communautaire et collective permettant de mieux comprendre et mettre en œuvre les mesures de prévention sur les gestes barrières, le dépistage, la vaccination.
  • Promouvoir et améliorer la santé mentale des populations impactées par la pandémie, notamment les jeunes en souffrance psychique et les personnes isolées.
  • Faciliter l’accès à l’information sur la COVID-19, aux habitants/citoyens des quartiers populaires, au plus près de leur lieu de vie, et les accompagner à être acteurs de leur santé.
  • Renforcer l’offre de formation des professionnels et bénévoles en l’adaptant à l’évolution de l’épidémie.

Le financement couvrira, dans la limite d'un plafond fixé par l'ARS, le temps d’intervention et de coordination des salariés, et les frais de fonctionnement dédiés à ces actions.