Coronavirus : Gérer son stress

©Krakenimages.com/AdobeStock

En cette période d’incertitude, La Croix-Rouge et l’OMS ont publié des conseils pour gérer le stress, le site du Psycom  propose de nombreuses ressources utiles à destination de la population pour prendre soin de sa santé mentale (fake news, enfants, soignants, personnes vulnérables, etc.), et PromoSanté présente des pistes en matière d'alimentation, d'activité physique et de bons réflexes en période de confinement (voir ci-contre).

Sur MangerBouger.fr, retrouvez des recettes ainsi qu'un dossier « Comment bien manger pendant le confinement, et après ? ».

Le numéro d’information mis en place par le Gouvernement, le 0800 13 00 00, ouvert 7jours/7 de 9h à 19h, permet également, grâce au lien établi avec la Croix-Rouge et le réseau national de l’urgence médico-psychologique (CUMP), de recevoir un soutien assuré par leurs agents préalablement formés.

L'IFOP (Institut Français d'Opinion Publique) et l'EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) ont mené une étude intitulée Coconel (pour Coronavirus et Confinement : Enquête Longitudinale). Elle révèle que 74% des français adultes enquêtés déclarent avoir des problèmes de sommeil. L'INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance) propose un certain nombre de recommandation relatives au sommeil en fonction de votre situation. Le Réseau Morphée (réseau de santé consacré à la prise en charge des troubles du sommeil), quant à lui, propose aux patients qui vivent en Ile-de-France de compléter en ligne un questionnaire sur le sommeil afin de bénéficier d’une orientation par un médecin coordonnateur vers un spécialiste du sommeil (honoraires à la charge du patient) ou vers leur Atelier Insomnie (gratuit). 

Afin d’aider la population générale à faire face à la situation de crise sanitaire, l’équipe ECEVE – Inserm/Université de Paris lance une extension Covid-19 de son dispositif d’aide « StopBlues ». L’application (disponible sur Android et iOs) comme le site internet permettent d’aider les personnes à identifier les signes de leur mal-être, à rechercher des causes possibles et à trouver des solutions concrètes et adaptées aux attentes de chacun pour y faire face et aller mieux.

Psychology Tools (outils de psychologie) a édité un guide « Bien vivre inquiétude et anxiété dans un contexte global d’incertitude » (ci-contre) et le CN2R (centre national de ressources et de résilience) met à disposition de nombreuses ressources : relaxation, sommeil, deuil, parentalité, addiction, handicap, etc. 

Quant à l’accompagnement psychologique des personnes suivies, ou qui en développent le besoin, il doit se réinventer, mais de nombreux psychiatres et psychologues ainsi que la plupart des CMP et CMPP utilisent la téléconsultation et la consultation téléphonique pour maintenir le lien thérapeutique avec leurs patients, ou en prendre en charge de nouveaux (en plus des consultations en présence,lorsqu'elles sont nécessaires).

En effet, ce contexte de pandémie peut être vécu de manière très anxiogène pour certains d’entre nous, et des initiatives se développent pour répondre aux besoins de chacun. Vous pouvez les retrouver en suivant ce lien : https://www.valparisis.fr/la-sante/covid-19-gestion-du-stress-et-soutien-psychologique .