La mythologie du rock

Ignatus par Marie Monteiro
Samedi 6 Avril 2019 - 17:30

 

Dès sa naissance, le rock a généré ses premiers mythes dont voici quelques modèles : le chanteur solitaire, le porte-parole des sans voix, le jusqu’au-boutiste auto-destructeur, la star charismatique, le créateur maudit, le poète hors du temps, toutes ces catégories (et d’autres) pouvant bien sûr se mélanger… Cette galerie de personnages s’est agrandie au fil de l’explosion du rock, à la fin des années cinquante, et des trois décennies qui ont suivi, des « sixties » inventives aux « eighties » novatrices en passant par les « seventies » flamboyantes.

Jusqu’à aujourd’hui, cette musique qui a été à la fois révolution esthétique, phénomène de société, symbole de contestation, moteur de liberté, et produit de consommation a porté en elle une somme étonnante de sentiments de fascination et d’attitudes identitaires et possessives. Au cours de cette conférence, nous plongerons dans l’histoire et dans l’imaginaire du rock, afin d’analyser le statut de ses héros (idoles, icônes mais aussi martyrs), ses enjeux affectifs (sa géographie, ses « scènes » et ses « écoles »), son rapport à l’objet (disques, instruments, etc.), enfin ses rituels qui passent par l’écoute, le concert, mais aussi l’appartenance à un groupe social plus ou moins identifié. Tout cela nous permettra de constater que, comme la littérature ou le cinéma, le rock est une culture dont le champ et l’impact, autant aux Etats-Unis qu’en France ou en Angleterre, sont d’une extrême richesse et vont bien au-delà de la musique elle-même.

Par Ignatus

Repères : 

Dans le cadre des Printemps sonores Pour ados et adultes Sur réservation