Yannick Boëdec réélu Président le 9 juillet 2020

©Jean-Yves Lacote/Val Parisis

Jeudi 9 juillet 2020, les 87 élus communautaires ont élu le président. Avec 73 voix sur 85 en sa faveur, Yannick Boëdec, maire de Cormeilles-en-Parisis et conseiller départemental du Val-d'Oise, est réélu pour un second mandat.

Les grandes priorités du mandant 2020-2026

Lors de son installation, Yannick Boëdec a présenté devant l'assemblée les priorités fixées pour ce nouveau mandat :

"Depuis la création de notre jeune communauté d’agglomération, dont les contours datent de 2016, nous avons collectivement travaillé à la structurer. Composée de communes urbaines et rurales, notre agglomération bénéficie d’atouts naturels remarquables. La richesse de son patrimoine historique et culturel et l’importance de ses espaces naturels participent à la qualité de vie.

Nous démarrons cependant ce mandat avec des incertitudes. La crise sanitaire de ce printemps, qui n’est pas totalement terminée, amènera immanquablement une crise économique dont on ne connait pas encore l’ampleur. Il est évident que l’agglomération, dont les recettes seront en 2021 issues quasi exclusivement des impôts économiques, sera la collectivité la plus touchée. Les premières estimations donnent une baisse cumulée de 25 M€ sur le mandat à venir. Il faudra donc avoir une trajectoire claire, conciliant plusieurs objectifs : favoriser le développement économique du territoire, en préservant l’environnement, et le cadre de vie. Cela constituera le fil rouge de l’action et sera forcément en lien avec toutes les compétences de l’agglomération.

L’axe 1 sera d’améliorer les déplacements et développer les mobilités durables. Pour cela il y aura :

  • La mise en œuvre du plan vélo communautaire,
  • L’aménagement de la vélo-route V33 sur les quais de Seine,
  • En lien avec Ile de France Mobilités, la nouvelle DSP sera l’occasion de retravailler l’ensemble de nos lignes de bus.

L’axe 2 sera de renforcer les fonctions économiques du territoire en poursuivant les requalifications des zones d’activités, et en les développant. Il est d’ailleurs important que la zone d’activités des Bois Servais soit enfin débloquée.

L’axe 3 sera la préservation de notre cadre de vie, et la valorisation du patrimoine culturel et paysager. Notre territoire est structuré par plusieurs trames vertes et bleues, qu’il faudra préserver en portant des opérations d’aménagements forestiers et sylvicoles. L’agglomération accompagnera bien entendu l’aménagement de la future forêt aux dimensions uniques en France. Nous élaborerons un schéma directeur des énergies renouvelables et de récupération, en commençant par le schéma lumières qui permettra une économie de 45 % sur l’éclairage publique. La préservation du cadre de vie, c’est aussi le maintien d’un niveau d’équipement adapté. La tranquillité publique et la santé contribuent à cette qualité. A ce titre, le remplacement des deux anciennes piscines de Saint-Leu et Taverny par un seul équipement structurel est indispensable.

Vous le constatez, le mandat qui démarre s’annonce riche en travail dans un contexte financier fluctuant. Il faudra sans doute s’adapter avec un principe intangible : respecter l’autonomie des communes et se poser avant tout comme un partenaire des services des villes."

Repères : 

Né en 1969

Maire de Cormeilles-en-Parisis : 2008 - 2014 ; réélu en 2014 et en 2020

Président de la Communauté d'agglomération Val Parisis depuis 2016-2020 ; réélu en 2020

Conseiller départemental du Val-d'Oise depuis mars 2015