Val Parisis, berceau du Val d’Oise

Quart de statère en or des Parisii, de Cormeilles-en-Parisis Ier siècle av. J.-C. Source : INRAP

Val Parisis, terre des premiers hommes ? Si la formule peut s’avérer de prime abord quelque peu présomptueuse, elle n’en est pas pour autant dénuée de sens à l’échelle du Val d’Oise. Ces dernières décennies, des fouilles archéologiques ont permis de mettre en lumière l’importance du Val Parisis dans l’implantation des hommes dès la préhistoire.

A Cormeilles-en-Parisis, par exemple, les diverses fouilles préventives réalisées sur la ZAC actuelle « Les Bois Rochefort » ont permis de mettre à jour une nécropole antique, un enclos gaulois et un ensemble funéraire du Néolithique (4750 – 4400 avant J.C.). La découverte de cette nécropole du Néolithique est d’ailleurs tout à fait exceptionnelle de par la taille de l’ensemble funéraire ainsi que par la richesse du mobilier découvert dans les tombes. Au sein même de la ville, d’autres fouilles ont permis des découvertes attestant une présence humaine à travers les âges : un ensemble de sarcophages en plâtre et de sépultures en pleine terre correspondant à une nécropole mérovingienne (rue du Fort), cinq habitations circulaires du Néolithique ancien (près de la gare), des portions de fossés protohistoriques et une fosse de l'âge du Fer à La Croix-Caillouette, une villa gallo-romaine impasse de Reims.

A Herblay-sur-Seine, des fouilles depuis le 19e siècle ont également permis des découvertes extraordinaires : des objets du Néolithique ancien (4700 – 4500 avant J.C.), les traces de bâtiments du Néolithique moyen (4400 – 4100 avant J.C.), des bâtiments de l’âge de fer, une ferme gauloise (100 – 20 avant J.C.), un cimetière mérovingien, … D’autres fouilles tout au long du 20e siècle ont permis des découvertes archéologiques à Bessancourt, Ermont, Franconville, Frépillon, Pierrelaye, Sannois, Saint-Leu-la-Forêt, Taverny.

Parmi les habitants remarquables du Val Parisis, on peut notamment citer les Parisii. Peuple gaulois, les Parisii vivaient dans l’actuelle région parisienne. Leur nom viendrait peut-être du gaulois kwarisi. Pendant la conquête romaine de la Gaule, les Parisii ont participé avec les Suessiones au mouvement de résistance à César organisé par Vercingétorix en 52 avant J.C. Les Parisii ont donné leur nom à Paris, Villeparisis, Cormeilles-en-Parisis, Fontenay-en-Parisis et toute la région du Parisis. Ce peuple a émis des monnaies en or parmi les plus belles du monnayage gaulois, le statère des Parisii.

De cette époque gauloise, le territoire de l’agglomération garde en témoin le tracé de la Chaussée Jules César. Celle-ci  reliait  Lutetia  (Paris)  à  l’Oceanus Britannicus (la Manche) en empruntant un itinéraire parallèle à la Seine, traversant les ports  fluviaux  de  Brivisara  (Pontoise),  Rouen  et Loium  (Caudebec-en-Caux)  pour  rejoindre  Juliobona (Lillebonne) et finalement déboucher sur Caracotinum (Harfleur).