Le patrimoine bâti remarquable sur Val Parisis

Eglise Notre-Dame à Taverny

Eaubonne, « la ville aux 15 châteaux »

Eaubonne, au cœur de la Vallée de Montmorency, gagne à être connue en raison de ses nombreuses richesses patrimoniales : on la nommait autrefois « la ville aux quinze châteaux » (dont certains ont été construits par le célèbre architecte Nicolas Ledoux). Son nom la prédestine à être une « ville d’eau » : elle est une des rares communes de la région à être traversée par un ruisseau dont une grande partie est à ciel ouvert, même s’il n’est presque pas visible de la rue, car il passe dans des propriétés privées. Son architecture urbaine est en partie placée sous le signe de la brique, cas assez singulier en Vallée de Montmorency, alors que de nombreuses briqueteries ont marqué la région. Elle est une des rares communes à posséder trois églises, d’époques et de styles différents. De nombreux parcs et jardins, publics ou privés aèrent un territoire très urbanisé, mais où dominent des pavillons individuels, tandis que les immeubles, de hauteur modérée, ont été pour la plupart construits dans d’anciennes propriétés bourgeoises, dotées d’arbres remarquables

(Source : Eaubonne pittoresque, insolite et secrète; Hervé Collet).

Des meulières à foison

Les meulières sont des villas atypiques de la banlieue parisienne. Elles furent construites pour la plupart entre 1880 et 1930 par de riches parisiens souhaitant profiter de la campagne. Elles contribuent aujourd’hui à donner une âme aux quartiers résidentiels de certaines banlieues franciliennes et font partie du patrimoine typique de la région Ile de France. Les meulières sont présentes en nombre sur le territoire de Val Parisis. On notera par exemple leur grand nombre dans le recensement patrimonial des villes d’Eaubonne et de Saint-Leu-la-Forêt : plus de 36 meulière remarquables répertoriées à Saint-Leu-la-Forêt, pas moins de 233 meulières recensées à Eaubonne dont 10 repérées en tant que patrimoine majeur de la commune. 

Les petits châteaux du Val Parisis

Le territoire de Val Parisis comptait un nombre important de petits châteaux, aussi appelés parfois hôtels ou manoirs. Ces châteaux sont le reflet de l’histoire de nos communes, histoire marquée par une tradition rurale très ancienne et de villégiature plus récente. Si nombre de ces châteaux ont aujourd’hui disparus, il en reste encore une quinzaine aujourd’hui appartenant en majorité à la sphère publique :   

  • aux communes : château Cadet de Vaux à Franconville, de nombreux châteaux à Eaubonne (Val Joli, Clos de l’Olive, Philipson, …)                                                                                                                                                                                     
  • au département du Val d’Oise : château Lombard à Eaubonne,          
  • des établissements de santé : château de la Tuyolle à Taverny, château Mirabeau à Eaubonne, château d’Herblay,
  • une œuvre sociale : châteaux de Vaucelles et du Haut-Tertre à Taverny,
  • un établissement scolaire privé : château de la Chaumette à Taverny, 
  • des propriétaires privés : château de Boissy à Taverny, château de la Chesnaie à Eaubonne.

L’accès à l’intérieur des châteaux est très limité pour le grand public en dehors des Journées européennes du patrimoine.

Deux bijoux gothiques à l’orée de la forêt

Les communes de l’agglomération présentent toutes un élément de patrimoine religieux monumental : leur(s) église(s), auquel peuvent s’ajouter des éléments dits de petit patrimoine (calvaire, chapelle). Parmi les édifices aux origines les plus anciennes, remarquons l’église Saint-Martin d’Herblay-sur-Seine assise sur son promontoire dominant la vallée de la Seine (12e siècle) ou bien encore l’église Saint-Martin de Cormeilles-en-Parisis et sa crypte gothique du 12e siècle. Notons également sur le territoire de Val Parisis la présence de nombreux édifices religieux relativement récents ou contemporains avec les églises de Pierrelaye (19e), Ermont (19e), Sannois (20e), Franconville (20e), Cormeilles-en-Parisis – Christ Roi (21e) et Montigny-lès-Cormeilles – Saint-Joseph (21e). Par son patrimoine religieux, Eaubonne se démarque de nouveau avec la présence de trois églises sur son seul territoire communal : église Sainte-Marie (13e), église du Sacré-Cœur (20e), église Notre-Dame (20e).

Deux édifices religieux exceptionnels du 13e siècle sont présents en Val Parisis :

  • Eglise Notre-Dame – Taverny : 130 m d’altitude, l’édifice qualifié « d’un des plus beaux  joyaux de l’art gothique d’Ile-de-France » domine la vallée. Classé monument historique depuis 1846, quelques panneaux valorisent ce monument ouvert au public à horaires réguliers. Au pied de l’église, notons la présence de la chapelle Rohan-Chabot labellisée en 2019 « Patrimoine d’intérêt régional ».
  • Eglise Saint-Gervais-Saint-Protais – Bessancourt : Chef d’œuvre de l’architecture gothique, elle est construite entre le 13e et 16e siècle. L'église est classée monument historique depuis 1921. Elle est actuellement fermée à un accès libre du public. Son état nécessite d’importants travaux (réfection des vitraux, du clocher, résorption de l’humidité) au programme de la municipalité.

La mise en valeur du patrimoine 

Les communes d’Eaubonne, Cormeilles-en-Parisis, Herblay-sur-Seine, Saint-Leu-la-Forêt et Taverny ont adopté une signalétique patrimoniale. Au-delà d’une balise individuelle, c’est la connexion entre les différents panneaux qui peut créer un parcours de découverte historique et ainsi une valorisation globale du patrimoine local. Une fois un parcours matérialisé, sa valorisation existe à la condition sine qua non qu’une communication efficace soit réalisée dans la durée auprès des publics ciblés (habitants, autres publics).

A Herblay-sur-Seine, la ville propose depuis 2019 deux parcours sur l’application Legendr. Grâce à un casque 3D (commercialisé à 1€), l’utilisateur peut découvrir le patrimoine de la ville avec en prime des illustrations, des extraits vidéos et des visites à 360° de lieux inaccessibles (carrières, clocher de l’église).

A Taverny, l’association culturelle Notre-Dame de Taverny a créé avec l’appui du photographe tabernacien Bruno Conty une visite à 360°de l’église disponible en ligne, avec possibilité de mode 3D.

A plus grande échelle, les Journées Européennes du Patrimoine représentent une occasion particulière pour la valorisation du patrimoine. Des communes de l’agglomération s’investissent en proposant chaque année un programme d’animations sur une ou deux journées : Cormeilles-en-Parisis, Eaubonne, Herblay-sur-Seine, Saint-Leu-la-Forêt, Sannois et Taverny. 

En dehors des Journées Européennes du Patrimoine, des visites guidées du patrimoine au cours de l’année :

  • une promenade découverte des meulières remarquables à Eaubonne, sur proposition du conseil de quartier Paul Bert,
  • une balade historique le week-end suivant les journées du patrimoine à Franconville, avec chaque année un thème renouvelé,  
  • une soirée d’observation des planètes à l’observatoire de Sannois, organisée par l’association « Découverte et connaissance de la nature 95 », 
  • des promenades commentées des villes de la vallée de Montmorency par le média local « Le Journal de François » : Saint-Leu-la-Forêt, Bessancourt… 
  • une visite découverte de l’équipement culturel L’Orange Bleue à Eaubonne.                                                                                                                         

D’autres lieux d’exception sont ouverts au public individuel à une fréquence mensuelle ou saisonnière :

  • le Fort de Cormeilles-en-Parisis avec des visites guidées chaque premier dimanche du mois (hormis janvier et août),   
  • l’église de Saint-Leu-la-Forêt avec des visites guidées chaque premier samedi du mois assurées par le syndicat d’initiatives,
  • l’église de Taverny avec des visites guidées proposées un dimanche par mois (association culturelle Notre-Dame de Taverny), 
  • le château de la Chesnaie à Eaubonne qui ouvre ses portes durant l’été, cinq soirs par semaine, 
  • le moulin de Sannois (ateliers et animations d’avril à octobre).
Lavoir restauré, Eaubonne
Château Lamazière, Cormeilles-en-Parisis
Parvis et église, Bessancourt
Eglise, La Frette-sur-Seine
Gare, Taverny
Château de la Tuyolle, Taverny
Château de la Chesnaie, Eaubonne
Moulin, Sannois
Fort, Cormeilles-en-Parisis
Domaine du Val Joli, Eaubonne
Glacière, Franconville