Le contrat de ville

La résidence des Rossigneaux à Ermont

Le contrat de ville est le résultat d’une réforme profonde de la politique de la ville instituée par la loi de programmation pour la ville  et la cohésion urbaine. Cette réforme s’est accompagnée d’une modification des périmètres d’intervention ciblant les quartiers d'au moins 1 000 habitants dont le revenu fiscal annuel est en moyenne inférieur à 12 800 €. Un des principes innovateurs de cette loi est la participation des habitants aux différentes phases d’élaboration du contrat de ville. 

La Communauté d'agglomération est en charge d’assurer le pilotage du contrat de ville.

Sur le territoire de Val Parisis :

  • 7 communes sont concernées: Ermont, Franconville, Herblay, Montigny, Pierrelaye, Sannois et Taverny ;
  • 10 Quartiers Prioritaires Politique de la Ville :
    • Les Chênes à Ermont
    • La Mare des Noues, Montédour, La Fontaine Bertin à Franconville
    • Les Naquettes à Herblay
    • Les Frances à Montigny-Les Cormeilles
    • Le Clos Saint Pierre Elargi à Pierrelaye
    • Les Carreaux et Bas des Aulnaies à Sannois
    • Les Sarments et Nérins et Les Pins à Taverny
  • 8 quartiers sortants dits « quartiers de veille » : Gare et la Tuile (Montigny) : Moulin Vert, Buissons, Bellevue (Sannois), Jean Bouin (Taverny), Les Espérances et Les Passerelles-Carreaux-Glatignies (Ermont).

Les quartiers retenus dans le cadre de la géographie prioritaire pourront bénéficier des crédits spécifiques (future dotation politique de la ville, Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain). Les quartiers sortants sont inscrits en territoire de veille et bénéficient d’une vigilance particulière avec un renforcement des politiques de droit commun.

S’appuyant sur ce nouveau périmètre géographique, la Communauté d’agglomération a élaboré, en concertation avec les communes et l’ensemble des partenaires associés dont les habitants :

  • un diagnostic territorial ;
  • un inventaire du droit commun des politiques publiques ;
  • un projet de territoire et un programme d’actions.

La politique de la ville vise une double priorité :

  • l’amélioration des conditions de vie des habitants des quartiers
  • la réduction des écarts de développement entre les quartiers prioritaires et l’unité urbaine à laquelle ils appartiennent.

Elle doit articuler des interventions en direction :

  • des personnes (action en faveur de la tranquillité publique, de l’insertion sociale, professionnelle et culturelle des habitants…) ;
  • des « lieux » (la mixité fonctionnelle, l’intégration urbaine des quartiers…).