Val Parisis

Val Parisis, un territoire en mouvement

depuis les buttes du Parisis

La nouvelle Communauté d’agglomération Val Parisis, issue de la fusion des communautés d’agglomération du Parisis et de Val-et-Forêt, étendue à la commune de Frépillon, a vu le jour au 1er janvier 2016.

Cette fusion s'effectue dans le cadre du Schéma régional de coopération intercommunale (SRCI) prévu par la loi sur la Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM).

 

Pourquoi une nouvelle intercommunalité ?

Le Grand Paris, réunissant Paris et les départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, est opérationnel depuis le 1er janvier 2016. Face à cette métropole nationale, le Schéma régional de coopération intercommunale (SRCI) impose en Grande Couronne la création d’intercommunalités de 200 000 habitants minimum.

Le 4 mars 2015, le Préfet de région a arrêté le périmètre de la future communauté d’agglomération Val Parisis formé par la fusion de Val-et-Forêt et du Parisis. En juin dernier, les conseils communautaires du Parisis et de Val-et-Forêt ont délibéré en faveur de cette décision.

Avec 270 724 habitants sur une superficie de plus de 87 km², Val Parisis est désormais la plus importante communauté d’agglomération interne au Val-d’Oise.

 

Un territoire à 15 communes

Le périmètre de la Communauté d’agglomération Val Parisis est composé de 15 communes dont dix issues du Parisis (Beauchamp, Bessancourt, Cormeilles-en-Parisis, Franconville, Herblay, La Frette-sur-Seine, Montigny-lès-Cormeilles, Pierrelaye, Sannois et Taverny), quatre de Val-et-Forêt (Ermont, Eaubonne, Le Plessis-Bouchard et Saint-Leu-La-Forêt) et Frépillon.

 

 

87 élus communautaires

Le conseil communautaire de Val Parisis compte 87 conseillers répartis de la manière suivante :

  • 10 sièges pour Franconville,
  • 9 pour Ermont, Herblay et Sannois,
  • 8 pour Taverny, Eaubonne et Cormeilles-en-Parisis,
  • 7 pour Montigny-lès-Cormeilles,
  • 5 pour Saint-Leu-la-Forêt,
  • 3 pour Beauchamp, Pierrelaye et Le Plessis-Bouchard,
  • 2 pour Bessancourt et la Frette-sur-Seine
  • 1 pour Frépillon.

L’élection du président et des vice-présidents par les conseillers communautaires a eu lieu le 11 janvier 2016 à Cormeilles-en-Parisis, l’installation des commissions la semaine suivante, le 18 janvier.

 

Des compétences dans la continuité

Dans le cadre d’un certain nombre de compétences définies par la loi, mais également déterminées par les élus communautaires, des projets sont menés dans les domaines :

  • du développement économique et de l’emploi afin de maintenir les entreprises existantes et de favoriser la création d’entreprise sur le territoire,
  • de l’aménagement de l’espace en renforçant l’offre de transports en commun pour tous,
  • de l’habitat en développant des aides en faveur des logements sociaux,
  • de la politique de la ville en proposant des dispositifs de prévention de la délinquance,
  • de la protection et de la mise en valeur de l’environnement par la lutte contre la pollution et les nuisances sonores,
  • de la culture et du sport en assurant la gestion quotidienne des centres aquatiques d’Herblay, Pierrelaye, Cormeilles-en-Parisis, Montigny-lès-Cormeilles, Sannois et Taverny et des médiathèques d’Ermont, Eaubonne, Cormeilles-en-Parisis, Le Plessis-Bouchard et Saint-Leu-la-Forêt.
Repères : 
  • 15 communes dans le Val-d'Oise (95)
  • 270 724 habitants (population INSEE 2017 recensement 2014)
  • 87 Km²
  • 87 élus communautaires
  • 15 000 entreprises (entreprises, professions libérales, commerçants, auto-entrepreneurs...)
  • 16 gares 
  • Un axe routier dense (A15, A115, RD14, RD 392)